Le blog de l'innovation d'entreprise
Innovation

Vos patients digitalisent leurs moyens de se soigner. Et vous ?


L’utilisation poussée des smartphones nous amène à envisager certains domaines de la vie quotidienne avec un nouveau regard. Les applications qui se multiplient depuis plusieurs années inventent de nouveaux usages toujours plus performants pour gagner du temps tout en répondant à des besoins précis. En matière de santé, de nombreuses applications « bien-être » ou « santé » se développent, avec des objectifs divers*. Ces nouvelles fonctionnalités proposées via les téléphones mobiles font entrer les individus et consommateurs dans une nouvelle ère, celle de la digitalisation.

 

Les applications utilisées par les patients : des informations précieuses pour les médecins

En matière d’application, la frontière entre bien-être et santé est particulièrement étroite. Dans ce domaine, ces nouveaux outils, en lien ou non avec des objets connectés, offrent de multiples possibilités aussi diverses qu’innovantes.

Désormais, à partir d’un smartphone, on peut par exemple étudier son sommeil et optimiser les phases de récupération les plus efficaces avec une facilité déconcertante. D’autres applications permettent de ne plus patienter dans la salle d’attente et d’arriver au bon moment pour rencontrer le médecin. Il est aussi tout-à-fait possible de mettre en place des programmes personnalisés pour les sportifs afin d’ajuster son programme de nutrition en vue de perdre du poids, de simplement équilibrer son alimentation ou d’améliorer son hygiène de vie. Certaines applications vont plus loin et sont dédiées au suivi de certaines maladies pour permettre aux patients de recevoir des rappels concernant les prises des traitements médicamenteux. Autant d’éléments qui accompagnent la vie de tous les jours et offrent des possibilités multiples pour mieux suivre ses progrès et être en meilleure forme physique et à fortiori mentale.

Lorsque les patients les utilisent, ces nombreuses applications sont aussi pour le médecin l’occasion de récupérer des données importantes concernant les habitudes des utilisateurs. Certaines sont même conçues avec pour objectif précis de pouvoir apporter aux médecins des informations complémentaires aux classiques examens cliniques, comme par exemple : SAM SEP pour enregistrer les symptômes et douleurs des patients ayant une sclérose en plaque, ou EPI & ME concernant l’épilepsie. Les bénéfices sont nombreux, notamment pour les médecins qui peuvent ainsi mieux adapter les traitements et la prise en charge de leurs patients.

 

La digitalisation au service de la gestion des structures médicales

Dans les cabinets médicaux, l’objectif zéro-papier, qui amène à la dématérialisation des données, facilite l’échange entre professionnels tout en les propulsant vers une digitalisation qui marque la fin des procédés classiques.

Cette numérisation généralisée prend des formes diverses : applications ou logiciels d’aide à la prescription et/ou d’aide au diagnostic, création de dossiers patients informatisés qui rassemblent toutes les informations du patient relatives à sa santé et en provenance de différents professionnels, etc. Cette digitalisation de la profession entraîne également de nouvelles problématiques telles que l’archivage et la transmission de données déclarées hautement sensibles car liées à la santé des individus.

Pour répondre à ces problématiques, Ricoh propose à l’ensemble des professionnels de la santé une solution performante. Erecord Connect de Ricoh offre en effet la possibilité de numériser en un clic les documents des patients tout en garantissant une sécurisation totale des données collectées. Ce système de numérisation permet de mettre à disposition l’ensemble des dossiers patients via Internet. Grâce à cette solution, c’est toute la partie administrative d’une organisation médicale qui est ré-envisagée, en limitant les manipulations et permettant un accès plus simple aux données recherchées.

 

*En juin 2015, 21% des malades chroniques affirment avoir déjà téléchargé une application pour leur santé (hypertension, diabète, psoriasis…). En janvier 2016, une enquête “Comment se connectent les jeunes médecins et pharmaciens” du Lab E-santé effectuée sur 545 jeunes médecins et pharmaciens indiquait que 78% des médecins et 84% des pharmaciens interrogés conseillent ou recommandent à leurs patients l’utilisation d’une application santé ou d’un objet connecté. Ces études récentes interrogeant patients et médecins montrent à quel point la digitalisation de la médecine est en marche…

 

Vous pouvez aussi consulter notre e-Shop, qui propose des packs Dragon Médical, incluant un logiciel de reconnaissance vocal .

Innovation
Application Smart Device Connector : vous êtes mobiles, vos impressions aussi
Innovation
Agents immobiliers, optimisez les visites de vos biens !
Innovation
Ricoh lance l’eShop, une plateforme solutions dédiée aux TPE

Abonnez-vous à notre newsletter

bool(false)