Le blog de l'innovation d'entreprise
Transformation numérique

En êtes-vous encore au stade moyenâgeux du numérique ?


Une recherche parrainée par Ricoh indique que la technologie évolue plus rapidement que les processus internes qui la supportent. Plus d’un tiers des dirigeants craignent d’ailleurs que leur entreprise n’arrive pas à suivre le rythme et perde son avantage sur la concurrence.

Ainsi, dans sa dernière étude, Ricoh cherche à déterminer dans quelle mesure les organisations sont prêtes à affronter l’avenir. Cette étude tente également d’évaluer le degré de préparation des DSI pour effectuer les changements nécessaires au sein de leur organisation.

Quels pouvoirs ont-ils pour veiller à ce que leur entreprise relève avec succès les défis qui l’attendent sans perdre en compétitivité ?

Le sondage en ligne a interrogé 735 chefs d’entreprise européens appartenant à différents secteurs verticaux : éducation, juridique, services publics/énergie, secteur de la santé, secteur public, vente au détail, fabrication et services financiers.

À quoi ressemble le DSI du futur dans le secteur public ?

Les dirigeants d’entreprise européens ont défini les compétences essentielles pour la réussite du DSI de demain dans le secteur public : aussi bien une expérience professionnelle dans le marketing que dans la technologie, sans oublier une bonne maîtrise des processus d’entreprise clés. Bien que 90% des dirigeants s’accordent à dire que leur DSI est bien équipé pour stimuler la transformation numérique des services publics, plus des deux tiers des organisations européennes du secteur public sont en réalité bien loin d’être prêtes à affronter ce changement.

Les entreprises sont-elles coincées au « stade moyenâgeux du numérique »?

Les dirigeants d’entreprise ne sont pas encore entièrement équipés pour l’ère du numérique ; 63% d’entre eux déclarent qu’ils sont loin d’être opérationnels pour la transformation numérique. Par ailleurs, l’étude révèle que même si la majorité des dirigeants d’entreprise (83 %) pensent que leur DSI est en mesure de stimuler la transformation numérique, celui-ci n’est pas entièrement habilité à changer les activités de croissance critiques. La tâche d’optimisation des processus d’entreprise critiques est classée selon les dirigeants comme l’activité ayant le plus grand impact sur la croissance d’une entreprise.
Mais les directeurs des systèmes d’information sont ceux qui ont le moins de pouvoirs pour les changer.
Seulement 9 % d’entre eux pensent être habilités dans ce domaine.

L’étude révèle qu’il existe une réelle opportunité pour le DSI à intervenir dans l’élaboration d’une stratégie numérique et dans le développement de la croissance de l’entreprise à condition bien sûr que les dirigeants acceptent de lui en donner la responsabilité.
En commençant par les processus d’entreprise clés, les DSI peuvent combiner expertise technologique et sens des affaires pour revoir et modifier les méthodes de travail traditionnelles.

Il en résultera bien plus que de simples économies. L’entreprise tirera profit de sa capacité à aller de l’avant grâce à un modèle de travail plus productif et réactif, où le partage des connaissances entre les employés est mis en valeur et où les collaborateurs sont plus réceptifs aux besoins des clients.

À plus long terme, avec ces bases solides, le DSI pourra se concentrer sur les domaines d’activité principaux et conduire l’entreprise dans l’ère numérique avec succès.

En savoir plus

Transformation numérique
3 astuces pour protéger vos patients du piratage de leurs données
Transformation numérique
Transformation numérique : où en sont nos entreprises françaises ?
Transformation numérique
4 étapes essentielles pour réussir votre transformation numérique

Abonnez-vous à notre newsletter

bool(false)