Le blog de l'innovation d'entreprise
Transformation numérique

Quel avenir pour les relations hommes-machines ?


Partout, des changements pilotés par la technologie, apportent des modifications majeures à nos méthodes de travail. Pour autant, sommes-nous plus créatifs, productifs et réactifs quant aux besoins de nos clients ?

Et quelle sera la future influence de ces tendances sur les relations hommes-machines ?

Chez Ricoh, nous pensons que la technologie doit enrichir les compétences humaines et non les concurrencer. La réussite du déploiement de la technologie dans nos espaces de travail dépend de la création de processus innovants qui renforcent cette collaboration.

Dans le secteur des services financiers, les changements apportés par la technologie ont des impacts à la fois négatifs et positifs. Les responsables des services financiers jugent positivement la nature des interactions entre la technologie et l’humain, et l’impact de la technologie sur leurs opérations. Malgré tous les avantages que représente l’introduction de la technologie dans leur environnement de travail, des décisions automatisées par ordinateur ont cependant causée la perte de clients qui ont eu notamment des conséquences financières au cours des six derniers mois.

Il est maintenant possible de créer un avenir où la technologie enrichit les compétences humaines, au lieu de les concurrencer, permettant ainsi d’élargir le champ de la créativité et de l’innovation. Pour les entreprises, les avantages se traduiront par une plus grande agilité commerciale et la capacité d’améliorer l’expérience client. Une telle utilisation de la technologie contribuera également à rendre plus efficaces les processus documentaires et ainsi renforcer la conformité et la sécurité des données.

Au plan technologique, la rapidité des changements est le problème le plus important du secteur de la santé. Avec la croissance de la télésanté dans toutes les disciplines médicales, la nécessité d’accélérer l’intégration de la technologie et de transformer les processus traditionnels n’a jamais été aussi prégnant.

Au cours des trois dernières années, la dépendance technologique des services de santé, biotechniques et pharmaceutiques s’est accrue puisque plus de 90% des responsables de ces services en dépendent. Cependant, la majorité d’entre eux indiquent qu’il est encore possible de gagner en efficacité. Les deux principaux challenges sont la rapidité de l’évolution technologique toujours en avance sur les processus internes et l’insuffisance des interconnexions entre les systèmes.

Les dirigeants des grandes entreprises répondent positivement aux questions concernant les impacts de la technologie sur la créativité et l’innovation, mais ils doutent de leur capacité à suivre la rapidité de l’évolution technologique.  Les chefs d’entreprise européens sont plus inquiets que les asiatiques et les nord-américains. En effet, 45 % des répondants européens déclarent craindre de ne pas pouvoir suivre l’évolution technologique et de perdre leurs avantages concurrentiels, contre 35 % en Asie et 37 % en Amérique du Nord.

Les dirigeants du domaine de l’éducation sont beaucoup plus favorables quant à l’impact de la technologie sur leur secteur que leurs confrères des secteurs financier, de la santé et du public. 90% des dirigeants de l’enseignement, le plus haut taux obtenu parmi les répondants, reconnaissent que la technologie stimule leur imagination et leur créativité et 80 % affirment être plus productifs. Pour plus de la moitié d’entre eux (52 %), la technologie constitue le plus important challenge de l’éducation parce qu’elle évolue plus rapidement que les processus ou les méthodes d’utilisation.

Services et solutions technologiques Ricoh

 

 

Transformation numérique
Sécurité des documents, une priorité… à maîtriser ! 1/3
Transformation numérique
Les tendances technologiques 2016
Transformation numérique
3 astuces pour protéger vos patients du piratage de leurs données

Abonnez-vous à notre newsletter

bool(false)